La Snob.


Fana de Blog

 Je dédie cette article à mes blogueuses stars !

 

   
    La première, Hélène Legastelois, c'est LA reine de la beauté. Sa passion et son métier, c'est le maquillage : une centaine de vidéos sur YouTube consacrées aux make up casual  ou de soirée, à refaire à la façon des pros. Et, en vraie fille qui se respecte, elle aime la mode, le shopping, le papotage (futile ou sérieux)...

On trouve tout ça et bien plus, sur "MON BLOG DE FILLE" (enfin le sien).






     Inutile de faire un Blabla. On la connait, on l'aime, elle, ses dessins, sa Joséphine, sa vie et ses bla bla de fille : Pénélope Bagieu.






19/12/2009
3 Poster un commentaire

Christophe Renoux



J'ai découvert...

Christophe RENOUX

Peintre figuratif, il aime Frida Kalho et bien d'autres, il aime Paris, l'art postale, les citations et les voyages...
Je lui ai piqué ces quelques images pour vous donnez envi d'en voir plus sur ses œuvres et ses vaganbonderies.



Son atelier



Un croquis préparatoire








Son blog c'est ICI



20/04/2010
1 Poster un commentaire

Nouvelle vie pour chaussures toutes pourries






Relook shoes

Une petite transformation, un peu extravagante, pour mes compensées de l'année dernière... qui ont bien vécu..



     

Une autre transformation pour mes compensés un bois, qui ne me tiennent plus aux pieds et sont abimés sur le dessus.

Une paire de lacets et un coup de bombe cuivrée plus tard :




17/01/2010
4 Poster un commentaire

Le Défi ROUGE



Je répond au défi Rouge de ma maman Rose avec ceci :
porte monnaie rouge, boite rouge, trousse rouge, collant rouge,
 téléphone rouge, crayon rouge... et ma pèle rouge !




Et puis, puisqu'on parle de Rouge, je conseille une petite visite sur le site de Florence Drory, enviederouge.com

Elle nous invite, nous artiste en  tout genre, à exposer nos œuvres (rouges, of course !) dans sa rubrique Atelier Rouge.
Actu, boutique, forum, osons un détour par la communauté ROUGE :



Pour les curieux, un article "Rouge Désir" dans Lespress virtuel, sur l'histoire et les déboires de la couleur de la passion : http://www.lexpress.fr/styles/mode-beaute/mode/rouge-desir_473717.html




VIVE LE ROUGE VIF



01/08/2009
6 Poster un commentaire

My lovely places






    Un banc, un parc, un morceau de plage, une tablée entre amis, un fauteuil, une boutique... ! Nous avons tous des lieux en tête qui ne nous rappellent que de bons souvenirs. "Your Lovely Places" vous propose de publier sur leur site la photo ou le dessin du lieu, qui, pour une raisons toute personnelle est devenu Votre lieu fétiche. Il vous suffit de l'envoyer à l'adresse suivante : lovelyplaces@hotmail.fr

Ce site rassemble tout un méli-mélo d'endroit, allant de votre cuisine à la vue de Vénise, en passant par les plages de sables fins ou les rues des plus grandes villes !




28/12/2008
5 Poster un commentaire

Fétiche


Je vous présente solennellement Mon Manteau.

Il a vécu cette année son 5ème hivers. L'usure commence à avoir raison de lui...



Alors même si je vais passer les neuf prochains mois en Espagne, et que je n'aurais surement pas besoin de manteau, je me suis lancée dans la fabrication d'un manteau, fidèlement inspiré de celui-ci.

Avec ma maman couturière, nous nous sommes donc attelées à cette noble tâche. On est un peu fétichiste sur les bords, et surtout pour ce qui est des vêtements... Mais j'y reviendrai une prochaine fois, pour vous raconter par exemple, l'histoire de mon pull à rayure, ou de mon blouson à carreau ! Bref, que de récits palpitants, à venir !

Pour ce qui est de mon manteau, il ne sera malheureusement pas orange (snif), mais gardera la même forme, avec, petite modif, des manches en trompette !!!
Pour le tissu, j'ai flashé sur un beau motif à chevrons.



Bref, si je raconte tout ça, c'est que je voulais parler d'un truc Génialissime !

On a tous un vêtement fétiche dans notre armoire. On le lave pas souvent, il s'use, mais on l'aime tellement qu'on ne voit même pas ses petits signes de vieillesse. Et, face au trou qui apparait, à la couleur qui disparait, et bien il existe pour moi 4 solutions :


    -   continuer à la mettre tel quel, et tant pis si on a l'air d'une clocharde.
    -   l'arranger en rafistolant ici et là. C'est bien, mais ça ne dure pas...
    -   en faire quelque chose d'autre (ex : ta vie de veste est finit ? et bien à présent, tu seras un sac !)
    -   en faire un autre ! Ce ne sera jamais le même mais ça y ressemblera... !

Pour ceux d'entre vous qui ne manie pas l'aiguille aussi bien que les touches de leur clavier, voici la solution :



Le principe, est on ne peut plus génial (j'aurais trop voulu le faire avant eux), et c'est même pas très cher. Tout dépend du type de vêtement mais ça reste autour de 50 €.
    Faites les curieux et allez voir leur site qui s'ouvre sur un petit air de jazz manouche bien accueillant !





25/08/2008
3 Poster un commentaire

Je mire mon miroir


"Arrête de te regarder, ça ne te rendra pas plus belle."


Sans aucun doute.
A bien réfléchir, on se voit si peu dans une journée... A quand le dernier tête à tête avec vous même ?
Nos mains oui, nous les connaissons sur le bout de leurs doigts.  Mais notre nez... Comment va votre coude droit aujourd'hui, et l'entre deux de vos omoplates ?

Ainsi l'étonnement subsiste à la vue de notre profile sur une photographie, nous faisant découvrir un grain de beauté, un détail inaperçu. Personne ne connait aussi mal notre profile que nous même... (une légère frustration peut-être ?)



Toujours est-il qui si nous nous fixons tant dans la glace de l'entrée avant de franchir le seuil de la porte, ce n'est que pour mieux mémoriser notre image. On sait que se regarder ne fera pas disparaitre les cernes, le bouton, le nez... Mais on veut s'assurer de ne pas être pire voir même s'illusionner en se pensant belle...




La femme est superficielle ?
Non, la femme est préoccupée.



11/08/2008
4 Poster un commentaire

100 % coton




    Nos grand-mère la connaissent...
Les petites filles fan de Dora l'exploratrice aussi...
Elle reste le basique de toutes les 'anti-string'...
C'est la bonne vieille culotte en coton Petit Bateau bien sûr.

Elle fêtes ses 90 ans cette année et pour cette occasion, la marque nous en apprend des belles sur elle :
Elle fut inventée en 1819 par un certain Pierre Valton, qui eut l'idée de donner deux coups de ciseaux aux jambes d'un caleçon, et créa la fameuse petite culotte !
Elle est fabriquée en 2 minutes et 36 secondes par 2 520 mètres de fil de coton et elle est portée par pas moins de 200 pays, bref toute une épopée qui n'est pas prête de se terminer !



10/08/2008
3 Poster un commentaire

Apparition en société



    "Paraître" est une activité à laquelle le snob s'adonne volontiers. Toutes ses attitudes si distinguées et sa forte personnalité doivent sembler au yeux du monde des plus naturelles. Il n'y a point de tromperie. Il s'agit juste de cultiver ce que l'on veut être. Tout est une question d'imagination et de création, ou notre propre comportement se trouve être la matière à façonner.



Ainsi, vous apprendrez que la classe n'est pas qu'une question d'apparence physique, et que les beaux atours ne sont pas les seuls outils.
Le snob aime se faire remarquer, mais sans en avoir l'air. Ne choisissez pas la réception mondaine parmi des inconnus pour arborer vos nouvelles fanfreluches détonantes d'extravagance. Attendez plutôt une invitation chez des intimes, qui connaissent déjà votre excentricité et la splendeur de votre personnalité. Vous pouvez organisez vous même cette rencontre spécialement pour faire découvrir votre nouvelle tenue à vos proche qui n'attendent que ça.

Pour une première apparition donc, préféré le décalage à l'extravagance. La tenue sera simple sans être sombre, car il ne faut tout de même pas tomber dans le passe partout.

    Votre sac : choisissez la discrétion, tout en restant original avec par exemple la pochette de la collection printemps été maroquinerie de Yves Saint Laurent, Y-Mail. De la taille d'une enveloppe, elle se fera élégante, pour conserver le strict minimum à porté de main (poudrier, cartes de visite).




Quant au chaussure, osez vous percher sur des Balenciaga, vous ne pourrez que mieux toisez la foule d'inconnus, et capter leur attention...



    L'essentielle sera donc dans votre allure. Un port altier et une conversation des plus subjuguante ! En d'autre terme sachez être inspirée pour épater, mais ça, ça ne s'apprend pas...



10/08/2008
3 Poster un commentaire

Un bout de monde dans le monde de la mode



Christian Dior,
Spring 2007 collection







Supreme femininity alliance's of the Gaicha and haute couture class'.







Admire the parade in a slide show on style.com










10/08/2008
0 Poster un commentaire

Le breuvage Snob.



    Première leçon de snobisme : La boisson du snob.

Point d'hydromel, point de café, trop populaire, ni le jus de citron de Cléopâtre qu'elle additionnait dans la légende d'une perle de vingt-quatre carats...
Restons simple diantre ! Car oui, le snob sait aussi faire preuve de simplicité. Je me dois donc de parler ici du Thé, bien qu'il soit dors et déjà extrêmement à la mode et donc par définition, anti-snob. Le snob lui, saura se distinguer de tout ces siroteurs du dimanche par la pratique.
En effet, le Thé n'est pas qu'un breuvage, mais bel et bien un Art(!), avec son savoir faire et ses règles.

Une première chose essentielle à préciser et qui distingue le 'siroteur' du 'dégusteur' de thé, c'est la forme : LE SNOB NE CONNAÎT PAS LE THÉ EN SACHET. Il saura même, à l'occasion d'une visite chez des amis s'offusquer à la vue de cette outrage.
Le choix du thé est bien évidement essentiel. Gouter un thé cher vous fera oublier tout les autres et affinera votre palet de 'dégusteur'. Ne soyez pas borné sur une variété. Osez la découverte, noir, vert, blanc, rouge ou même bleu... Le thé, est également un moment. Ainsi, le
Darjeeling sera réservé à l'après-midi, le Earl Grey, additionné d'une suptile note de citron il va de soit, sera préféré au petit-déjeuner. Le lieu, les convives mais aussi le service sont de même importance que le breuvage lui-même. N'assortissez jamais la théière et les tasses. Préférez le dépareillé, qui laisse pensé que vous possédez de multiples services anciennes, hérités ou chinés ici et là, lors de vos pérégrinations.
Pour ce qui est des
"Règles d'or" de la préparation, je vous laisse parcourir les pages d'une des marques les plus prestigieuses de Thé, MARIAGE FRÈRES, qui possède quatre adresses à Paris :

Alors, sortez dès à présent votre plus belle théière, et soyez Snob !

09/08/2008
1 Poster un commentaire

Corset PVC !


   
    Pour bien commencer ce blog, voici une petite 'création' en scotch d'emballage... J'ai filmé la réalisation de ce Maaaaaaagnifique corset, mais je ne peux pas encore mettre la vidéo en ligne.... patience donc !


C'est assez simple à réalisé, et permet d'obtenir une sorte de carapace sur mesure reprenant fidèlement les formes de votre corps. Au préalable, découper un trou dans le fond d'un grand sac poubelle, et des ouvertures pour les bras. Enfilez cette ravissante tenue. Puis, une fois "l'enroulage" du scotch terminé, ne reste plus qu'à couper au dos. Mieux vaut se faire aider pour qu'il soit bien fait !

Ce n'est absolument pas confortable, et vous imaginez bien que ça ne respire pas beaucoup comme vêtement... ! Mais ça reste très ludique à confectionner, et pour les couturières, il se révèlera très utile...
à suivre...




09/08/2008
0 Poster un commentaire