La Snob.

Rituels & futilités Snobs.


Le Défi ROUGE



Je répond au défi Rouge de ma maman Rose avec ceci :
porte monnaie rouge, boite rouge, trousse rouge, collant rouge,
 téléphone rouge, crayon rouge... et ma pèle rouge !




Et puis, puisqu'on parle de Rouge, je conseille une petite visite sur le site de Florence Drory, enviederouge.com

Elle nous invite, nous artiste en  tout genre, à exposer nos œuvres (rouges, of course !) dans sa rubrique Atelier Rouge.
Actu, boutique, forum, osons un détour par la communauté ROUGE :



Pour les curieux, un article "Rouge Désir" dans Lespress virtuel, sur l'histoire et les déboires de la couleur de la passion : http://www.lexpress.fr/styles/mode-beaute/mode/rouge-desir_473717.html




VIVE LE ROUGE VIF



01/08/2009
6 Poster un commentaire

My lovely places






    Un banc, un parc, un morceau de plage, une tablée entre amis, un fauteuil, une boutique... ! Nous avons tous des lieux en tête qui ne nous rappellent que de bons souvenirs. "Your Lovely Places" vous propose de publier sur leur site la photo ou le dessin du lieu, qui, pour une raisons toute personnelle est devenu Votre lieu fétiche. Il vous suffit de l'envoyer à l'adresse suivante : lovelyplaces@hotmail.fr

Ce site rassemble tout un méli-mélo d'endroit, allant de votre cuisine à la vue de Vénise, en passant par les plages de sables fins ou les rues des plus grandes villes !




28/12/2008
5 Poster un commentaire

Je mire mon miroir


"Arrête de te regarder, ça ne te rendra pas plus belle."


Sans aucun doute.
A bien réfléchir, on se voit si peu dans une journée... A quand le dernier tête à tête avec vous même ?
Nos mains oui, nous les connaissons sur le bout de leurs doigts.  Mais notre nez... Comment va votre coude droit aujourd'hui, et l'entre deux de vos omoplates ?

Ainsi l'étonnement subsiste à la vue de notre profile sur une photographie, nous faisant découvrir un grain de beauté, un détail inaperçu. Personne ne connait aussi mal notre profile que nous même... (une légère frustration peut-être ?)



Toujours est-il qui si nous nous fixons tant dans la glace de l'entrée avant de franchir le seuil de la porte, ce n'est que pour mieux mémoriser notre image. On sait que se regarder ne fera pas disparaitre les cernes, le bouton, le nez... Mais on veut s'assurer de ne pas être pire voir même s'illusionner en se pensant belle...




La femme est superficielle ?
Non, la femme est préoccupée.



11/08/2008
4 Poster un commentaire

Apparition en société



    "Paraître" est une activité à laquelle le snob s'adonne volontiers. Toutes ses attitudes si distinguées et sa forte personnalité doivent sembler au yeux du monde des plus naturelles. Il n'y a point de tromperie. Il s'agit juste de cultiver ce que l'on veut être. Tout est une question d'imagination et de création, ou notre propre comportement se trouve être la matière à façonner.



Ainsi, vous apprendrez que la classe n'est pas qu'une question d'apparence physique, et que les beaux atours ne sont pas les seuls outils.
Le snob aime se faire remarquer, mais sans en avoir l'air. Ne choisissez pas la réception mondaine parmi des inconnus pour arborer vos nouvelles fanfreluches détonantes d'extravagance. Attendez plutôt une invitation chez des intimes, qui connaissent déjà votre excentricité et la splendeur de votre personnalité. Vous pouvez organisez vous même cette rencontre spécialement pour faire découvrir votre nouvelle tenue à vos proche qui n'attendent que ça.

Pour une première apparition donc, préféré le décalage à l'extravagance. La tenue sera simple sans être sombre, car il ne faut tout de même pas tomber dans le passe partout.

    Votre sac : choisissez la discrétion, tout en restant original avec par exemple la pochette de la collection printemps été maroquinerie de Yves Saint Laurent, Y-Mail. De la taille d'une enveloppe, elle se fera élégante, pour conserver le strict minimum à porté de main (poudrier, cartes de visite).




Quant au chaussure, osez vous percher sur des Balenciaga, vous ne pourrez que mieux toisez la foule d'inconnus, et capter leur attention...



    L'essentielle sera donc dans votre allure. Un port altier et une conversation des plus subjuguante ! En d'autre terme sachez être inspirée pour épater, mais ça, ça ne s'apprend pas...



10/08/2008
3 Poster un commentaire

Le breuvage Snob.



    Première leçon de snobisme : La boisson du snob.

Point d'hydromel, point de café, trop populaire, ni le jus de citron de Cléopâtre qu'elle additionnait dans la légende d'une perle de vingt-quatre carats...
Restons simple diantre ! Car oui, le snob sait aussi faire preuve de simplicité. Je me dois donc de parler ici du Thé, bien qu'il soit dors et déjà extrêmement à la mode et donc par définition, anti-snob. Le snob lui, saura se distinguer de tout ces siroteurs du dimanche par la pratique.
En effet, le Thé n'est pas qu'un breuvage, mais bel et bien un Art(!), avec son savoir faire et ses règles.

Une première chose essentielle à préciser et qui distingue le 'siroteur' du 'dégusteur' de thé, c'est la forme : LE SNOB NE CONNAÎT PAS LE THÉ EN SACHET. Il saura même, à l'occasion d'une visite chez des amis s'offusquer à la vue de cette outrage.
Le choix du thé est bien évidement essentiel. Gouter un thé cher vous fera oublier tout les autres et affinera votre palet de 'dégusteur'. Ne soyez pas borné sur une variété. Osez la découverte, noir, vert, blanc, rouge ou même bleu... Le thé, est également un moment. Ainsi, le
Darjeeling sera réservé à l'après-midi, le Earl Grey, additionné d'une suptile note de citron il va de soit, sera préféré au petit-déjeuner. Le lieu, les convives mais aussi le service sont de même importance que le breuvage lui-même. N'assortissez jamais la théière et les tasses. Préférez le dépareillé, qui laisse pensé que vous possédez de multiples services anciennes, hérités ou chinés ici et là, lors de vos pérégrinations.
Pour ce qui est des
"Règles d'or" de la préparation, je vous laisse parcourir les pages d'une des marques les plus prestigieuses de Thé, MARIAGE FRÈRES, qui possède quatre adresses à Paris :

Alors, sortez dès à présent votre plus belle théière, et soyez Snob !

09/08/2008
1 Poster un commentaire